ANNULEE / Projection de "Tremen en ur ganañ" de Ronan Hirrien

ANNULEE / Projection de "Tremen en ur ganañ" de Ronan Hirrien

Du 18 Juin 20:30 jusqu'au 21:30

Yann-Fañch Kemener a consacré sa vie au chant et à la langue bretonne. C’est l’une des voix les plus connues en Bretagne. Après 45 ans de carrière, il nous raconte son parcours exceptionnel dans un documentaire émouvant.

Yann-Fañch Kemener

Spécialiste et véritable ethnomusicologue du chant de langue bretonne : du kan ha diskan (chant à répondre, monodique et modal), de la gwerz et autres genres, Yann-Fañch Kemener participe très tôt au renouveau, à la conservation et à la transmission du patrimoine musical et linguistique breton.

Originaire de Sainte-Tréphine, commune rurale des Côtes d’Armor, Yann-Fañch est issu d’une famille dont le chant anime la vie quotidienne. Bercé par ces comptines, chants et récits, il est très vite attiré par la musique et les chanteurs traditionnels. Il accroît ainsi ses connaissances en les écoutant et en les enregistrant.
Il se produit pour la première fois en public à l’âge de quinze ans et remporte à plusieurs reprises le premier prix du concours Kan Ar Bobl de Lorient. Il devient rapidement un symbole du renouveau de la Bretagne traditionnelle, et l’un des maillons les plus importants de la transmission de l’héritage musical breton.

L'hommage de Ronan Hirrien

En juin et juillet 2018, alors qu’il luttait contre le cancer depuis huit mois, Yann-Fañch s’est confié à Ronan Hirrien, qui l’avait déjà filmé en 2012 dans son documentaire Pa guzh an heol (Quand le soleil se couche), 2013, sur la transmission de longs poèmes chantés en Bretagne et en Finlande.
"Après 45 années de scène, Yann-Fañch a contemplé sa vie de chants et il a encore partagé son savoir avec les jeunes chanteurs et musiciens qui l’accompagnaient. Plutôt que de se laisser abattre par la maladie, il a trouvé l’énergie d’enregistrer un disque qui vient de paraître : Roudennoù / Traces, hommage à la poésie bretonne (Ed. Buda Musique). Tant qu’il l’a pu, il a chanté, avec talent et détermination. Il demeurera dans l’esprit de tous ceux qui l’ont accompagné, aimé ou admiré. Et en chantant et en se parlant, ils le reverront, ils l’entendront, ils le citeront."
Yann-Fañch Kemener s’est éteint le 16 mars 2019 à l’âge de 61 ans.
Ronan Hirrien est journaliste et amoureux des langues. Par ses documentaires, il essaie de ressentir "un vertige spatio-temporel, tenir le monde, chercher sa cohérence, saisir le temps".

"Tremen en ur ganañ" de Ronan Hirrien, 2018, 52 minutes. Film en langue bretonne, sous-titré français.

Projection le vendredi 18 juin à 20h30 à l'auditorium du Pass'temps, en présence de Ronan Hirrien. Gratuit, sur réservation au 02 97 75 18 15.

Inscription Newsletter

Aller au haut