Résumé :
Michka est en train de perdre peu à peu l'usage de la parole. Autour d'elle, deux personnes se retrouvent : Marie, une jeune femme dont elle est proche, et Jérôme, l'orthophoniste chargé de la suivre. Ces trois là vont cristalliser ce par quoi tout commence, ce par quoi tout finit, ce par quoi tout advient : l'implacable pérennité des douleurs d'enfance.

« Je suis orthophoniste. Je travaille avec les mots et avec le silence. Les non-dits. Je travaille avec la honte, le secret, les regrets. Je travaille avec l’absence, les souvenirs disparus, et ceux qui ressurgissent, au détour d’un prénom, d’une image, d’un mot. Je travaille avec les douleurs d’hier et celles d’aujourd’hui. Les confidences.
Et la peur de mourir.
Cela fait partie de mon métier.
Mais ce qui continue de m’étonner, ce qui me sidère même, ce qui encore aujourd’hui, après plus de dix ans de pratique, me coupe parfois littéralement le souffle, c’est la pérennité des douleurs d’enfance. Une empreinte ardente, incandescente, malgré les années. Qui ne s’efface pas. »

Coup de cœur de Marie-Blanche

Les gratitudes de Delphine de Vigan est un livre tout en retenu et en émotion qui nous touche en plein cœur !

Inscription Newsletter

Vous aussi, partagez vos coups de coeur !

feel good (3)

Les activités régulières pour les adultes

concert gratuit malestroit morbihan

Aller au haut