Cet artiste propose une musique indie folk. Issu d’une famille de musiciens, c’est au collège que Vince Lahay commence à user ses cordes vocales et à gratter ses premiers accords. Pendant plus d’une décennie, il accompagnera différents artistes et intégrera de nombreux groupes avant de commencer à construire son propre univers.
Sillonnant les routes du monde, le songwritter Vince Lahay parcourt les genres avec sa guitare. Chacun de ses voyages est une invitation à poser sur papier son âme libre et sa quête d’absolu. C’est dans sa Bretagne natale, dans une cabane en bois construite par son père, qu’il se réfugie pour composer et écrire. Il en ressort une «wild folk» intimiste, harmonieuse, mélancolique et puissante.
Après une série de concerts, les premières parties de Piers Faccini, Rover ou François & The Atlas Mountains, sa nouvelle création «Birds on the grave» est à découvrir sur un premier LP de 12 titres signé sur le Label Strasbourgeois Bloody Mary Music & Records. La thématique principale résulte d’un mélange d’inspiration autobiographique, d’itinérance à travers le globe et d’un imaginaire épris de voyages : une véritable inclination aux aventures solitaires à la «Into the wild ».
Pour le concert au Pass’temps, il sera accompagné par Dylan James, contrebasse, chœurs. A venir écouter dans la cour du Pass’temps / Gratuit !

La presse en parle ...

"Le songwriter Vince Lahay signe, avec « Birds on the Grave », un album à la mélancolie touchante, entre intimité et authenticité."(Raphaël Duprez, Indiemusic)

"Par moment, on pense à Justin Vernon de Bon Iver, à Midlake ou Fleet Foxes, parfois même à Tom Yorke. L’honnêteté et la sincérité du propos permettent à l’album de trouver sa voie propre, une folk à tendance pop élégante, épurée et raffinée." (off/on)

 

Media

Aller au haut