Résumé : à quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie. My Absolute Darling a été le livre phénomène de l’année 2017 aux États-Unis. Ce roman inoubliable sur le combat d’une jeune fille pour devenir elle-même et sauver son âme marque la naissance d’un nouvel auteur au talent prodigieux.

Coup de coeur de Joëlle
Un énorme coup de poing au plexus... Je n’ai pas d’autres mots à l’évocation de ma dernière lecture. Dix fois, j’ai été tentée de renoncer, de fermer ce livre définitivement. Trop éprouvant, à la limite de l’insoutenable. Pourtant, il me fallait savoir si Turtle allait enfin s’arracher à ce père abusif, toxique, destructeur. Je voulais qu’elle s’enfuie enfin, qu’elle se sauve, elle et son corps et son cœur et son âme... Elle ne le pouvait pas...Peut-être que si, finalement ?...J’ai refermé le roman après la dernière page, en état de choc, bouleversée comme jamais. J’ai eu besoin de m’isoler deux heures pour m’en remettre avant de reprendre pied dans mon monde à moi. Une épreuve, ce roman, mais aussi un grand moment de littérature américaine. Et, ce n’est pas moi qui le dis mais le grand Stephen King lui-même : un chef d’œuvre...

Aller au haut