Exposition photos "Nature sensible" de Philippe JARNO, du 7 au 29 janvier 2020

Le titre de cette exposition s'est imposé de lui-même, nous confie Philippe JARNO, membre de l'APAB (Association des Photographes Animaliers Bretons).

Sensible, je le suis. Et ce trait de ma personnalité , je l'ai longtemps vécu comme une faiblesse. La photographie de la Nature m'a fait prendre conscience que cette sensibilité en était la force. Les affûts que j'utilise pour réaliser mes photos sont autant de “refuges“ où je m'isole du quotidien pour me sentir en pleine communion avec mon environnement, laissant mon émotion me guider lors de mes prises de vues, spectateur privilégié de ce que Dame Nature daigne me présenter.

Techniquement, la sensibilité du matériel photo numérique offre aujourd'hui de nouvelles perspectives, permettant de figer des instants que l'oeil nu ne peut percevoir. Une molette que l'on tourne sur le boîtier et l'on se joue du manque de luminosité pour réaliser une image difficilement imaginable les décennies précédentes.

Sensible est cette Nature qui nous entoure. Malmenée par la présence exponentielle de l'Homme qui réduit , exploite et empoisonne ses territoires, néglige la richesse de cette faune et flore au point de faire disparaître à grande vitesse ce patrimoine dont nous pourrions tellement nous inspirer dans une quête de sagesse, d'équilibre et de bon sens. Le bon sens... la boucle est bouclée.

Puissent les photos présentées ici ne pas devenir, à très brève échéance, des témoignages posthumes. 25 ans d'images dans notre bocage Breton m'ont hélas permis de faire le triste constat qu'on en prend le chemin. Mais peut-être suis-je trop sensible !

Découvrez l'homme et suivez son actualité sur facebook

Retrouvez-le dans le portrait-vidéo réalisé par Alexandre Planchot.

Diaporama commenté et échanges avec le photographe le samedi 11 janvier à 10 h. Gratuit.

 

 

Aller au haut