Exposition "A la rue !" du collectif Des Gens Déjantés, en novembre.

C’est un vent résolument urbain, contemporain et espiègle qui soufflera au Pass’temps en novembre, avec l’exp(l)osition du collectif alréen Des Gens Déjantés. DGD, ce sont 2 artistes plasticiens réunis autour de la pratique du graff et du street art.
Zigma, en introduisant de nouvelles textures et matières, produit un espace plastique riche souvent basé sur l’opposition de matières, avec des collages géométriques, et une peinture abstraite ou de forme, en pochoirs et projections.
Aphöne, quant à lui, se définit ainsi : "Artiste touche à tout. Inspiré de la Bande Dessinée, des contes populaires, de Dada, des Affichistes, des pochoiristes, de l'art urbain mais aussi de la musique underground. Je suis un artiste sampleur. Venant de la rue et créant pour elle, je me pose en fou du roi et exècre l'élitisme. L'absurde, l'autoportrait, le mix, le cynisme et l'autodérision sont à la base de ma pratique. Je suis un idiot."

Suivez leur actualité sur facebook

Exposition du 31 octobre au 30 novembre au Pass’temps.

Rencontre avec les artistes et dévernissage le samedi 30 novembre à 11h30. Entrée libre.

Aller au haut